Monument funéraire de la famille De Lanaudière

Titre : Monument funéraire de la famille De Lanaudière
Artiste : J. Dussault
Année de l’installation : Inconnue
Emplacement : Cimetière de Joliette, 1069, rue Lépine
Type de monument : Funéraire
Matériau : Granit
Dimensions : Plus de deux mètres de hauteur et plus de 2 m de largeur

Description du monument
La colonne de gauche représente les noms de la famille Joliette ainsi que ses membres directs. La colonne de droite représente les descendants de la famille Joliette. Le monument a été construit après la mort de Barthélemy Joliette. Son corps ainsi que ceux des membres de sa famille reposaient auparavant à la cathédrale de Joliette. L’ensemble sculptural respire le silence et le repos.

Qui était la famille De Lanaudière?
La colonisation des terres de Lavaltrie, au 18e siècle, se fait par la famille du même nom. Monsieur de Lavaltrie, en 1810, meurt en léguant ses biens à son épouse Marie-Angélique de Lacorne de Chapt. Cette dernière semble voir en son gendre Charles-Gaspard Tarieu de Lanaudière un héritier digne de ce nom. En 1792, ce dernier s’était uni à Suzanne-Antoinette Margane de Lavaltrie. De cette union naissent trois enfants : Pierre-Paul Tarieu Taillant de Lanaudière (marié à Véronique Gordon), Marie-Charlotte de Lanaudière (mariée à Barthélemy Joliette) et Marie-Antoinette-Suzanne (mariée à Peter Charles Loedel). Suite au décès de Charles-Gaspard Tarieu de Lanaudière, la seigneurie est partagée en trois : une moitié à son fils et l’autre moitié est partagée entre ses filles. Quelques années plus tard, ayant atteint un âge convenable pour administrer la seigneurie, les héritiers de Lanaudière prirent le tout en charge. À compter le 1814, Barthélemy Joliette, époux de Marie-Charlotte de Lanaudière, prend en charge la gestion de la seigneurie avec son beau-frère. De ce geste découlera, en 1823, la naissance du village d’Industrie qui deviendra, en 1863, la Ville de Joliette.
Source : Émilie Letur
Date : 09/07/2013